Le Brésil aussi a ses boues rouges…

by
Dessin de Laserpe, publié dans Technicité (janvier 2016)

Dessin de Laserpe, publié dans Technicité (janvier 2016)

Il n’y a pas qu’à Cassis que les boues rouges se déversent en mer, alimentées généreusement par la canalisation qui évacue les résidus de fabrication de l’alumine à partir de l’usine de Gardanne, et même si les résidus liquides qui sont désormais rejetés dans le Parc national des Calanques ne sont plus aussi riches en matière solide depuis le 1er janvier 2016. Au Brésil, c’est la rupture d’un barrage en remblai qui a provoqué une gigantesque coulée de boue fortement chargée en oxyde de fer et qui est venue colorer de la plus belle manière qui soit les rivages de l’Océan Atlantique à l’embouchure du Rio Doce, dans l’état du Minas Gerais.

Blog281_PhMerRouge

L’accident s’est produit le 5 novembre dernier sans que l’on sache encore très bien quelle est la cause de la rupture de ces barrages qui retenaient des millions de tonnes de déchets d’exploitation minière sur le site d’une mine de fer exploité par la société brésilienne Samarco, une filiale de BHP Billiton et de Vale. BHP Biliton, qui résulte de la fusion en 2010 de la société australienne BHP et d’une compagnie néerlandaise, est considéré comme l’un des plus gros exploitants miniers actuels de la planète.

Le barrage avant rupture

Le barrage avant rupture

Quant à la compagnie Vale, de son vrai nom Companhia Vale do Rio Doce, il s’agit également d’un très gros opérateur minier, fondé au Brésil en 1942 et devenu une multinationale, leader de l’exploitation et l’exportation du minerai de fer et de nombreux autres métaux. Cette société, très critiquée pour sa participation au barrage de Belo Monte dont la planification autoritaire avait impliqué le déplacement de 40 000 personnes et la dévastation de larges territoires en Amazonie, avait reçu en 2012 le Public Eye Awards à Porto Alegre, le fameux « prix Nobel de la honte » décerné à la « pire entreprise privée de la planète », une récompense gagnée haut la main devant d’autres pointures telles que Barclays, Tepco Samsung ou Syngenta

La coulée de boue issue de la rupture du barrage

La coulée de boue issue de la rupture du barrage

Toujours est-il que ce jeudi 5 novembre 2015, à la suite de fortes pluies, le barrage de Fundão qui était alors en travaux en vue de le rehausser, s’est subitement rompu, libérant plus de 40 millions de m³ de boue liquide ocre, constituée d’un mélange de sable siliceux et de déchets d’exploitation riches en oxydes de fer, aluminium, arsenic et différents métaux lourds. De petites secousses sismiques auraient été enregistrées ce jour-là mais il semble bien que la catastrophe soit due principalement à des défaillances techniques dans la conduite des travaux comme l’indique l’enquête en cours.

Un hélicoptère survole la région de Mariana (photo © Gustavo Basso)

Un hélicoptère survole la région de Mariana (photo © Gustavo Basso)

La vague de 2,50 m formée par la rupture du barrage a endommagé un autre ouvrage (Santarém) situé en aval, lequel menace à son tour de se rompre, de même qu’un troisième barrage (Germano) également situé à proximité de ce site d’extraction minière de Samarco Mineração. Une immense coulée boueuse s’est alors déversée à grande vitesse dans la vallée et a ravagé la ville de Bento Rodrigues où plus de 600 personnes ont perdu leur maison, ensevelie sous des tonnes de boues rouge plus ou moins toxique. Le bilan est très lourd avec selon les dernières estimations disponibles 15 morts et 4 disparus, pour le plupart des ouvriers présents sur le site lors de la rupture du barrage.

Ruines du village de Bento Rodrigues le 6 novembre 2015 (photo C. Simon / AFP)

Ruines du village de Bento Rodrigues le 6 novembre 2015 (photo C. Simon / AFP)

Mais la catastrophe est aussi écologique, sans doute la pire de l’histoire du Brésil. Car la coulée de boue rouge a continué à se propager à travers toute la vallée du Rio Doce sur plus de 670 km jusqu’à l’Océan Atlantique dans lequel elle s’est déversée à partir du 22 novembre après avoir traversé plusieurs villes importantes. De nombreux captages d’eau potable ont dû être interrompu, privant d’approvisionnement de l’ordre de 300 000 habitants de la région tandis qu’il a fallu retirer des millions de poissons morts des eaux du Rio Doce que les pêcheurs locaux surnomment désormais le Rio Morte. Sur le rivage, lieu traditionnel de ponte de tortues, des opérations de sauvegarde ont été tentées mais les dégâts semblent immenses.

Tortue (photo © Comité national des territoires touchés par les activités minières)

Tortue (photo © Comité national des territoires touchés par les activités minières)

Le gouvernement brésilien a déjà réclamé 5,2 milliards de dollars aux deux compagnies minières responsables de ce désastre écologique et humain mais nul doute que les procédures seront longues et se clôtureront vraisemblablement par des transactions comme c’est souvent le cas en pareilles circonstances. Selon de nombreux scientifiques et associations de défense de l’environnement, les écosystèmes ravagés par ces millions de tonnes de dépôts boueux toxiques et stériles mettront des décennies avant d’arriver à se reconstituer et les pertes en matière de biodiversité seront colossales.

Vue aérienne de l'embouchure du Rio Doce le 23 novembre 2015 (photo R. Moraes / Reuters)

Vue aérienne de l’embouchure du Rio Doce le 23 novembre 2015 (photo R. Moraes / Reuters)

Mais les compagnies minières accusées tentent déjà de minimiser la situation en faisant valoir que les déchets ne sont pas si toxiques qu’on pourrait le croire et que certains poissons auraient survécu au passage de la coulée boueuse : nous voila rassurés…

L.V.  LutinVertPetit

Publicités

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Le Brésil aussi a ses boues rouges…”

  1. Cilou Says:

    Comment se fait-il qu’on n’en ait jamais parlé en France?…Enfin moi peut être que je ne lis pas la bonne presse!!! pas de photos à sensation. Merci en attendant de nous faire découvrir de tels situations, à côté la pollution dans les Calanques des boues rouges d’Alteo fait figure de petit joueur!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :