Le député Deflesselles, organisateur de jeux de hasard ?

by

Mais à quoi joue donc notre député Bernard Deflesselles ? La réponse réside dans une invitation qu’il a diffusée très largement par messagerie électronique : au loto ! Une invitation qui laisse même penser qu’il serait l’organisateur de ce super loto qui se tiendra demain soir, 26 février 2016, à Aubagne.

Blog280_PhInvitation

L’événement est d’ailleurs repris en première page du site internet qu’alimente le député de la neuvième circonscription des Bouches-du-Rhône pour rendre compte de ses moindres faits et gestes, avec toutefois une date manifestement erronée qui renvoie au 14 février. Comme notre député, par ailleurs désormais vice-président de la région PACA, accompagnait à cette date Christian Estrosi en Israël pour y étudier les meilleurs moyens de lutter contre le terrorisme, il est probable que le Grand loto du député ait dû être décalé…

Blog280_PhBandeauSiteBlog280_PhExtraitSiteUn député organisateur de jeux de hasard ? Certes, quand on voit que même la paroisse de Carnoux se lance dans l’organisation de son super loto, pourquoi un député n’en ferait-il pas autant ? D’autant que ce n’est manifestement pas la première fois puisque le quotidien La Provence relatait déjà l’édition précédente qui s’était tenue au même endroit le 18 février 2015 et qui avait rassemblée plus de 500 personnes. A 15 € le carton, voila qui relève déjà d’un beau business…Blog280_PhProvence

Une manifestation présentée comme traditionnelle par notre député et qui semble en effet se renouveler d’année en année puisqu’on retrouve sur le net des invitations pour des éditions précédentes en 2009 ou 2011, organisées cette fois à La Ciotat. C’est donc manifestement une affaire qui marche et qui assure à notre politicien local un beau succès auprès de la population.

Certains esprits chagrins pourraient certes s’interroger sur le sens moral d’une telle opération promotionnelle, même si elle relève ici manifestement d’une activité ludique traditionnelle qui renforce le lien social et permet à Monsieur le député de renforcer sa popularité à bon compte. Il est vrai qu’il existe bien un texte de loi, daté du 21 mai 1836 et modifié par une loi plus récente du 9 mars 2004, qui interdit purement et simplement les lotos et les loteries en dehors d’un cadre soigneusement délimité, à savoir lorsqu’ils sont organisés par une association « dans un cercle restreint et uniquement dans un but social, culturel, scientifique, éducatif, sportif ou d’animation sociale » et se caractérisent par des mises de faible valeur, inférieures à 20 euros.

Un autre député UMP, Philippe Gosselin, avait d’ailleurs interrogé en 2009 le ministre du budget pour se faire préciser les limites fixées par ces lois qui visent à lutter contre la criminalité et les risques de dérives commerciales de ces pratiques traditionnelles que sont les lotos. Dans sa réponse, il est bien précisé que les lotos, pour rentrer dans le cadre légal, doivent se limiter à un cercle restreint et ne peuvent en aucun cas attrirer plusieurs centaines de personnes ni drainer les habitants de plusieurs communes, de même qu’il ne peut s’agir d’une activité pratiquée de manière répétée.

L’objet d’un loto étant de financer une structure associative, les buts que poursuit son organisation sont eux-mêmes définis de manière très restrictive par la loi et ne peuvent sortir de la liste limitative qui figure dans les textes. Le ministère précise même que la notion d’animation sociale, qui pourrait être interprétée assez largement, se limite en réalité à « une cause moralement légitime (but social d’intérêt général tel que des oeuvres caritatives), soit l’organisation d’un loto dans une maison de retraite ou une salle des fêtes ».

Notre député Bernard Deflesselles qui siège pourtant à l’Assemblée nationale depuis 1999 après avoir été élu à la Région (déjà !) en 1992, il y a plus de 20 ans, ne peut évidemment ignorer la loi. On supposera donc que le fait qu’il se présente comme organisateur régulier et depuis au moins 2009 de super lotos qui attirent plus de 500 personnes pour une cause dont le but n’est pas clairement défini traduit une défaut manifeste de communication de la part de son équipe parlementaire qui alimente son site internet, et des médias locaux qui exagèrenent sans doute l’affluence à de telles manifestations tout en oubliant d’en préciser le contexte. Mais attendons le prochain compte-rendu que La Provence ne manquera sans doute pas de publier à l’issue de l’édition 2016…

L.V.  LutinVertPetit

Publicités

Étiquettes : , , , , ,

Une Réponse to “Le député Deflesselles, organisateur de jeux de hasard ?”

  1. Qui face au député sortant Bernard Deflesselles ? | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] réunions d’anciens combattants et du Rotary Club, ainsi que de l’organisation de son fameux loto. A chacun ses […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :