Les CIQ de Marseille dans le collimateur du sociologue…

by

AfficheConfMattina_A4coulC’est à Carnoux et à l’invitation du Cercle Progressiste Carnussien qu’est intervenu, ce vendredi 22 janvier 2016, Cesare Mattina. Maître de Conférences et enseignant chercheur au Laboratoire méditerranéen de sociologie, le LAMES, rattaché au CNRS et à l’Université d’Aix-Marseille, Cesare Mattina est un spécialiste de la sociologue du politique et de la gouvernance urbaine.

Napolitain d’origine, Cesare Mattina s’est notamment intéressé aux questions liées au clientélisme et à la corruption. Sa thèse, soutenue en 2003, portait précisément sur les relations clientélaires et la gouvernance urbaine à Naples et à Marseille dans les années 1970-80. Mais il a aussi travaillé dans les années 2000 à une analyse du fonctionnement des comités d’intérêts de quartier à Nice, Toulon et Marseille, comme l’a rappelé Jacques Boulesteix pour introduire le conférencier, devant une trentaine de personnes, dont plusieurs représentants des CIQ de Carnoux.

Un auditoire très attentif dans la salle du Clos Blancheton

Un auditoire très attentif dans la salle du Clos Blancheton

Le sujet abordé par Césare Mattina traitait en fait de la question du dialogue entre les représentants politiques et les citoyens à partir de l’exemple des CIQ marseillais.

La loi Vaillant de février 2002 qui vise à créer une démocratie de proximité concerne les villes de plus de 80 000 habitants et instaure la mise en place de Comités de Quartier mais ceux-ci ne sont pas installés à Marseille au prétexte qu’existent depuis la fin du XIXème siècle des CIQ.

Jean-Claude Gaudin, déjà maire de la ville et coutumier du fait, déclare froidement à l’époque qu’il n’appliquera pas la loi car il estime que la démocratie de proximité s’exerce déjà via les association loi 1901 que sont les CIQ à qui il attribue une légitimité démocratique en prétendant qu’ils sont « élus librement par la population », ce qui revient à entretenir la confusion…

Pourquoi une telle opposition à la Loi de la République ?

A Marseille, où le clientélisme constitue une pratique notoire depuis Gaston Deferre et encore avec Jean-Claude Gaudin, il existe un amalgame entre les représentants élus (mairies de secteur et mairie centrale) et les associations de type CIQ. Les membres des CIQ bénéficient en effet d’une légitimation qui prend trois formes : notablilaire (petite notoriété locale), institutionnelle (avec une confusion entre présidence associative et présence forte d’élus) et territoriale.

Cesare Mattina à Carnoux le 22 janvier 2016

Cesare Mattina à Carnoux le 22 janvier 2016

Cesare Mattina met ainsi en évidence le poids politique des CIQ dont la représentativité populaire et citoyenne est en question. En 2013, on recensait à Marseille 160 CIQ officiels (certainement seulement 90 réels) mais sans que tous les quartiers ne soient représentés (dont certains de la zone Nord de la ville). Par ailleurs, les associations de quartier ne sont pas intégrées aux CIQ.

A partir de l’exposé, de nombreuses questions ont été soulevées par l’assistance qui est convaincue de la nécessité pour les CIQ d’être une instance indépendante garantissant la qualité du dialogue entre ses représentants et les élus. C’est la base de la démocratie participative ! Mais les habitudes ont la vie dure et trop d’élus locaux ont peur de l’expression citoyenne indépendante. D’où cette volonté permanente de la contrôler en survalorisant les CIQ avec qui ils travaillent de manière collaborative sans trop se préoccuper de savoir s’ils sont vraiment représentatifs de l’opinion majoritaire des habitants du quartier.

A la suite de la conférence et du débat, les échanges se sont ensuite poursuivis autour d’un apéritif convivial offert par le C.P.C.

M.M.

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :