Trajets domicile-travail : une semaine par an en moyenne !

by

Telle est en effet la conclusion à laquelle est arrivée cette vaste enquête que vient de mener la société Randstad, à partir d’un échantillon représentatif de 6000 personnes âgées de 18 à 65 ans ! Cela représente une durée moyenne de 23,4 minutes pour aller travailler (et autant pour revenir). Pour 35 % des personnes interrogées, cette durée du trajet quotidien dépasse 30 minutes, et même 60 minutes pour 7 % d’entre elles, soit plus de 2 h aller-retour pour aller travailler chaque jour…

Blog84_Ph1Sans grande surprise, certaines régions plus rurales telles que la Basse-Normandie ou Champagne-Ardennes font baisser la moyenne, avec un temps de trajet moyen qui descend à 17 ou 18 minutes. La région PACA est dans la moyenne nationale et bien entendu c’est en région Ile-de-France que les temps de trajets quotidiens sont les plus élevés avec une moyenne de 33 mn et plus de 45 mn pour un tiers des personnes interrogées. En région parisienne (qui concentre plus de 5 millions d’emplois salariés), la société d’info-trafic Inrix calcule d’ailleurs que les gens y passent en moyenne 55 h par an coincés dans les embouteillages (contre 35 h quand même en moyenne nationale…). Rappelons néanmoins que la capitale française des embouteillages reste Marseille où un trajet de 14 mn prend en moyenne 1 heure en période de pointe, soit 46 mn perdues dans les bouchons…

Crédit photo : Boris Horvat / AFP

Crédit photo : Boris Horvat / AFP

Un des enseignements de l’enquête commandée par Randstad est que la durée du temps de trajet journalier pour aller travailler augmente sensiblement avec le niveau de diplôme : un cadre niveau Bac + 5 met en moyenne 28 mn pour aller travailler alors qu’un employé sans diplôme annonce en moyenne 16 mn, ce qui représente un écart très significatif ! Cette évolution s’explique aisément, les employés les plus diplômés, occupant souvent des emplois mieux rémunérés, n’hésitent pas à s’éloigner de leur lieu de travail pour trouver un lieu de résidence de qualité.

Toutes les études sociologiques montrent qu’on passe de plus en plus de temps dans les trajets pour aller travailler. La congestion des transports publics et du réseau routier y contribuent largement, le renchérissement des prix de l’immobilier aussi, qui pousse nombre de salariés à s’éloigner toujours davantage des centres urbains pour accéder à un foncier plus abordable. C’est en tout cas un enjeu que les entreprises commencent à prendre en compte car ces trajets quotidiens de plus en plus longs génèrent inévitablement du stress et de la fatigue. Alors, en attendant que se rééquilibrent les bassins d’emploi et que se développent des transports en communs rapides et efficaces, vive le télétravail !

L. V. LutinVertPetit

 

Advertisements

Étiquettes : , , , ,

2 Réponses to “Trajets domicile-travail : une semaine par an en moyenne !”

  1. Télétravail : tout le monde y trouve son compte | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] bénéficier d’un accroissement de la productivité grâce au gain de temps et de fatigue sur les temps de trajet, mais aussi d’économies réalisées sur les locaux et les dépenses courantes, ainsi que d’une […]

  2. Les Marseillais n’aiment pas pédaler pour aller au travail… | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] que l’on passe de plus en plus de temps pour les trajets domicile-travail, surtout dans une agglomération comme Marseille totalement saturée par la circulation automobile […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :