Elections européennes : un retraité de la politique tête de liste UMP !

by

Il est bien connu que les partis politiques ont pris l’habitude de recycler au Parlement européen leurs apparatchiks dont les talents sont sous-employés en raison de l’ingratitude de l’électorat. Mais là quand même, l’UMP a fait très fort en plaçant comme tête de liste pour les prochaines élections européenne dans la circonscription du Sud-Est quelqu’un qui avait été sèchement battu lors des dernières législatives en 2012 et qui avait alors annoncé haut et fort son retrait de la vie politique dont il se disait à jamais dégoûté.

Blog73_Ph1Ancien premier adjoint de Jean-Claude Gaudin à la mairie de Marseille, il avait déjà subi une sévère défaite en 2008, en réussissant l’exploit de perdre la présidence de la communauté urbaine de Marseille face au socialiste Eugène Caselli, alors que la Droite possédait une confortable majorité ! Éphémère secrétaire d’État aux affaires étrangères sous Jacques Chirac entre juin 2002 et mai 2005, il avait semble t-il assez mal vécu sa défaite électorale dans la 5ème circonscription des Bouches-du-Rhône et annonçait le 5 juillet 2012 qu’il ne briguerait pas la mairie de Marseille en 2014 et qu’il se retirait définitivement de la vie politique. Blog73_Ph3Son éviction de l’Institut du Monde Arabe en septembre 2012 n’était évidemment pas de nature à lui remonter le moral, même s’il ne semble pas y avoir laissé un souvenir impérissable…

Ce médecin et homme d’affaire habile, déjà épinglé par le Canard enchaîné pour une sombre histoire de villas défiscalisées, annonçait alors ni plus ni moins vouloir demander la nationalité de l’ile Maurice, paradis touristique mais aussi fiscal… Bien entendu, cette délocalisation n’avait aucun rapport avec une quelconque volonté d’évasion fiscale. Il s’agissait simplement de faciliter les affaires de Renaud Muselier qui expliquait benoîtement à l’époque que son seul souci était de développer des projets lucratifs dans le secteur médical et qu’il intervenait déjà depuis 7 ans comme promoteur à Maurice, confirmant au passage que la politique et les affaires peuvent faire bon ménage.

Blog73_Ph2Quelle surprise donc de le retrouver, un an et demi plus tard, sur la liste UMP pour les élections au Parlement européen, qui plus est en première place pour la grande circonscription du Sud-Est. Il n’a bien entendu fait que céder aux affectueuses pressions de ses amis et se réjouit d’être encore dans le jeu politique comme il le reconnaît sans ambiguïté :  » C’est un grand honneur, d’autant que l’Europe est un lieu de pouvoir important « . On ne saurait être plus clair en effet…

Cette fringale de pouvoir l’a même conduit à piquer la tête de liste à sa colistière, Françoise Grossetête, pourtant eurodéputée assidue. Mais la simple lecture de leur tract de campagne confirme en effet qu’il n’est nul besoin de bien connaître les dossiers européens pour briguer un poste sur la liste UMP dont le programme se résume à limiter l’immigration en supprimant l’espace Schengen, et bien sûr à  » dire non à François Hollande « , comme si c’était vraiment l’enjeu du débat ! Félicitation en tout cas à Renaud Muselier pour la grande souplesse dont il sait faire preuve dans ce nouveau rebondissement et souhaitons pour sa nouvelle carrière politique que ses électeurs n’auront pas la mémoire trop longue…

L.V. LutinVertPetit

 

Publicités

Étiquettes : , , , ,

4 Réponses to “Elections européennes : un retraité de la politique tête de liste UMP !”

  1. oqbobugf@gmail.com Says:

    I was reading some of your articles on this site and I think this web site is really instructive! Keep putting up.

  2. Élections régionales 2015 : quelles perspectives ? | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] Républicains (ex-UMP) et l’UDI, et dont le chef de file dans les Bouches-du-Rhône sera le revenant Renaud Muselier, déjà député européen. A entendre les discours ultra-réactionnaires et […]

  3. Régionales 2015 en PACA : 10 listes en lice | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] ex UMP, UDI et MODEM. Dans les Bouches-du-Rhône, elle sera pilotée par le député européen Renaud Muselier, la sénatrice Sophie Joissains et le député Bernard Deflesselle. Mais elle sera concurrencée […]

  4. La région PACA orpheline de ses élus… | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] se demande bien d’ailleurs à quoi va pouvoir s’occuper d’ici là le pauvre Renaud Muselier qui devrait lui succéder à ce poste ? C’est le problème avec les coureurs motocyclistes : […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :