Les carnets du major Sarkissian, en guerre contre la délinquance à Carnoux

by

A Carnoux, les cambrioleurs n’ont qu’à bien se tenir. La ville est sous vidéo-surveillance, les voisins sont hautement vigilants comme le clament fièrement les panneaux apposés à l’entrée de tous les quartiers, et le major Sarkissian veille. Chef de la brigade de gendarmerie de Carnoux, ce dernier inonde les citoyens adhérents des CIQ (les centres d’intérêts de quartier) de ses messages alarmistes pour rappeler chacun à la plus extrême vigilance. A Carnoux, il est fortement conseillé de fermer ses volets et de brancher son alarme quand on part acheter sa baguette de pain : on n’est jamais trop prudent dans un monde où le crime rôde derrière chaque mur de clôture.

Blog58_Ph1

Il faut dire que l’heure est grave. A en croire le dernier mail de notre ange gardien galonné, il y a eu pas moins de 17 cambriolages sur Carnoux en janvier 2014 (et 4 seulement sur Roquefort-La Bédoule, vraiment petits joueurs les voisins…) sans compter 17 vols sur véhicules et vols de véhicules dans les deux communes. Les raisons d’un tel climat d’insécurité ? Elles sont parfaitement connues et clairement analysées par le major Sarkissian : « en raison de la campagne électorale sur Marseille, le renforcement de la surveillance fait que les professionnels du cambriolage sortent de Marseille pour venir sur nos communes« . Eh oui, ce sont les effets pervers de la démocratie : ne faudrait-il pas supprimer les élections pour éviter tout risque de ce type ?

Mais ce n’est pas tout. D’autres risques nous guettent comme nous l’explique doctement le major : « depuis quelques jours nous avons un déferlement de personnes issues des gens du voyage qui démarchent sur nos communes. Ils n’hésitent pas à insister à rentrer dans les propriétés pour demander du travail. Dans le même temps des personnes issues de la communauté roumaine stationnée sur Marseille font les mêmes démarches mais pour pénétrer à l’intérieur des maisons« . La nuance est subtile mais elle révèle le haut niveau d’expertise d’un professionnel de la sécurité publique : si vous retrouvez un individu suspect dans votre jardin vous proposant de tailler votre haie, il est vraisemblablement issu des Gens du voyage ; si vous le retrouvez dans votre salon, alors il y a toutes les chances qu’il s’agisse d’un Rom…

Blog58_Ph2Mais le major Sarkissian est aussi un fin analyste de la situation politique locale et il ne lui a pas échappé que certains profitent de la campagne électorale en cours pour attiser cette peur de l’insécurité : craindrait-il par hasard une concurrence déloyale de la part des deux têtes de listes issues également de la police (à moins qu’il ne s’agisse d’une nouvelle manifestation de la guerre traditionnelle entre gendarme et policiers) ? Ses propos à ce sujet méritent d’être rapportés in extenso : « Toutefois je souhaite apporter une Précision quant à la Campagne électorale qui est en cours qu’il est dangereux de faire circuler des rumeurs non fondées sur une montée de la délinquance qui serait en relation avec X ou Y alors que les Responsables politiques qui se sont engagés dans la Campagne ont exprimé le souhait de le faire dans un climat apaisé. Il ne faut surtout pas colporter une rumeur qui risque de créer un climat d’insécurité alors que même si effectivement nous subissons actuellement Nous avons encore la chance de se promener dans la rue sans se faire agresser. les Halls d’entrée ne sont pas gérés par des drogués avec les habitants cloîtrés chez eux même si on sait que de la drogue circule et qu’on travaille sur les auteurs« .

Certes le style est un peu approximatif, mais il dénote l’homme d’action qui se doit avant tout d’être sur le terrain, aux prises avec les dangereux délinquants qui menacent notre sécurité, et qui n’a pas une minute à perdre pour relire sa prose avant de l’envoyer à la moitié de la ville. Un homme plein d’humour également, qui ne craint pas d’appuyer ses propos par quelque bonne vieille plaisanterie de corps de garde : « JE NE PEUX PAS ÊTRE PLUS CLAIR (JE L’ÉCRIS EN GROS). Je vais de nouveau au delà de mes prérogatives dans le cadre de la Participation Citoyenne mais au moins j’ai écrit ce que je pensais même si cela doit heurter certains mais c’est en cassant des œufs qu’on fait de bonnes omelettes. donc vous voyez après le vin qu’on n’a pas eu je parle de l’omelette – on progresse dans la partie culinaire. Au prochain message je vous parlerai du Dessert……« .

Un véritable boute-en-train ce major Sarkissian dont les messages hauts en couleurs font les délices des citoyens de Carnoux, chaque jour plus vigilants !

LVLutinVertPetit

Étiquettes : , , ,

8 Réponses to “Les carnets du major Sarkissian, en guerre contre la délinquance à Carnoux”

  1. Chérigier Robert Says:

    Bonjour,
    Je désapprouve ce texte. Il est écrit par quelqu’un de très qualifié mais qui se trompe de cible. Je ne pense pas utile
    de polémiquer ici plus avant. Par contre j’aimerais échanger quelques idées avec l’auteur (LV ?).
    Robert Chérigier Tél 0442736725

  2. Alain LATOUR Says:

    Bonsoir,
    Il est facile de tourner en dérision les conseils d’un gendarme qui met ses compétences professionnelles au service de la population et de semer le trouble dans l’esprit des « Carnussien » en évoquant les élections municipales. Si , vous aviez été cambriolé par des Rom ou des gens du voyage, « les carnets du major » comme vous les appelez ne vous feraient pas tant rigoler. Peut-être que vous fermeriez vos volets et activeriez votre alarme même pour aller acheter votre pain. Quand à ceux qui font travailler ces gens dans leurs jardins plutôt que les entreprises de carnoux ils en assumeront les conséquences en cas d’accident. Ceci dit je ne voit pas l’utilité de votre texte.

    Bien cordialement

    Alain LATOUR

  3. jamgotchian jean pierre Says:

    je suis heureux du service rendue

  4. lvert Says:

    Bonjour,

    Quelques éléments de réponse globale aux commentaires postés suite à cet article. Tout d’abord, que les choses soient bien claires : à aucun moment il n’est question au travers de cet article de remettre en cause le travail formidable effectué par la brigade de gendarmerie de Carnoux, ni l’intérêt de la relation de proximité qu’elle a nouée avec la population pour lutter contre la délinquance. Ce n’est pas non plus une remise en cause de l’engagement professionnel de ce gendarme que je n’ai personnellement jamais rencontré. Pour autant, et en tant que citoyen de Carnoux, je ne peux m’empêcher de m’interroger sur l’impact que peuvent avoir de tels messages autant anxiogènes que réducteurs. Il ne s’agit pas de nier l’insécurité. J’ai déjà été cambriolé et cela n’a évidemment rien d’agréable. Ce n’est cependant pas une raison pour entretenir une psychose démesurée et pousser toute la ville à se refermer sur elle-même en stigmatisant telle ou telle catégorie de population, étrangère évidemment. Je ne suis pas persuadé que ce militaire, quelle que soient par ailleurs ses qualités professionnelles, soit parfaitement dans son rôle lorsqu’il diffuse de tels messages alarmistes et orientés, ni lorsqu’il s’immisce ainsi dans une campagne électorale en oubliant le devoir de réserve auquel il est tenu.

  5. Le Major Sarkissian prend la mouche… | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] de Carnoux à se terrer chez lui, toutes portes et volets soigneusement clôts, voilà que le Major Sarkissian, chef de brigade de gendarmerie de Carnoux-en-Provence, est de retour avec ses messages […]

  6. Coco phoenix Says:

    Oui vidéo dans les principaux axes ou il y a peu de villa a cambrioler!!
    Mais dans les petites rue résidentielle on se fait cambrioler en pleine journée et ça bouge difficilement le petit doigt

  7. Gendarmerie de Carnoux : le Major qui voudrait être Général… | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] Major Jean-Daniel Sarkissian, inénarrable responsable depuis des années de la brigade de gendarmerie de Carnoux-en-Provence, […]

  8. Vaincu par les protestations, Sarkissian a démissionné ! | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] l’instar de son homonyme, le major Sarkissian, qui dirige depuis des années la brigade de gendarmerie nationale de Carnoux en s’asseyant […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :