Terre de liens : une nouvelle ferme près de chez nous…

by

Chaque semaine en France, 1300 hectares de terre agricole ou d’espace naturel disparaissent sous le bitume ou le béton, au profit de la construction d’infrastructures ou de bâtiments. Le nombre d’exploitations agricoles ne cesse de diminuer et les jeunes agriculteurs qui souhaiteraient s’installer sont obligés de s’endetter sur de très longues périodes, du fait d’un prix du foncier qui augmente de manière excessive, surtout à proximité des agglomérations urbaines.

Paradoxalement, la demande de produits issus d’une agriculture biologique de proximité commence à apparaître, surtout dans les grands centres urbains. Mais l’offre ne suit pas : à peine 3,5 % des terres agricoles françaises sont en agriculture biologique, ce qui oblige à recourir à des importations massives dont le bilan carbone n’est guère flatteur. Pourtant, l’objectif affiché officiellement est que d’ici 2020, 20 % des terres agricoles soient reconverties en agriculture biologique…

Face à ce constat, l’association Terre de liens (http://terredeliens.org) a souhaité mettre en place des solutions concrètes pour lutter contre cette disparition des terres agricoles, faciliter l’accès des agriculteurs au foncier et développer une agriculture de proximité, respectueuse de l’environnement et basée sur un rapport étroit entre producteurs et consommateurs.

Blog41_Ph1

Le département des Bouches-du-Rhône est particulièrement exposé à cette disparition rapide de l’agriculture familiale de proximité, sous l’effet d’une spéculation foncière effrénée et d’une urbanisation très rapide. C’est pourquoi l’association a décidé d’y soutenir un projet de rachat d’un terrain agricole fertile, situé sur Aubagne, aux Jonquiers, en bordure de la zone d’activité des Paluds, ancienne exploitation qui était menacée par une extension du parking d’Alinea. La Communauté d’agglomération d’Aubagne et du Pays de l’Etoile s’est associée au projet et a procédé au rachat des bâtiments existants.

Quant au terrain, qui a pu être soustrait à la spéculation immobilière grâce à une intervention de la Safer, l’enjeu pour Terre de liens est maintenant de s’en porter acquéreur pour le mettre à disposition d’un couple de maraîchers d’Aubagne, dans le cadre d’une exploitation en agriculture biologique avec distribution en circuit court au travers d’une Amap (association de maintien de l’agriculture paysanne). Pour cela, Terres de liens a lancé une souscription sous formes d’actions d’un montant nominal de 102 €. L’argent ainsi placé peut être retiré à tout moment, moyennant toutefois une durée minimale de dépôt de 5 ans pour pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôt (qui est actuellement de 18 % du montant souscrit pour l’impôt sur le revenu).

L’initiative mérite d’être soutenue si l’on souhaite pouvoir continuer à disposer d’une agriculture maraîchère de qualité à proximité de nos centres urbains. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut contribuer à faire pousser une ferme près de chez soi !..

LVLutinVert1Small

Publicités

Étiquettes : , , , ,

2 Réponses to “Terre de liens : une nouvelle ferme près de chez nous…”

  1. COP 21 : la société civile se mobilise ! | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] En parallèle, de nombreux autres événements ont été imaginés pour favoriser la mobilisation citoyenne autour de cette réunion internationale sur le climat. Sur Aubagne par exemple, expositions, conférences et manifestations festives sont organisés toute la semaine à l’initiative du Collectif pour une transition citoyenne du pays d’Aubagne. Au menu : mijoté de légumes préparés dans un cuiseur solaire ou visite de la ferme des Jonquiers dont les terres ont été acquise grâce à une souscription populaire organisée par Terre de liens. […]

  2. Xavier Beulin, un paysan presque comme les autres… | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] lotissements, stades de football, immeubles de bureaux ou parking, alors que des associations comme Terre de Liens se battent au quotidien pour tenter de sauvegarder en périphérie des centres urbains des terres […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :