Politique agricole : le cri d’alarme d’un agronome engagé.

by

Certains se souviennent encore de René Dumont, professeur à l’Ecole nationale d’agronomie de Paris et auteur de nombreux ouvrages sur les échecs des politiques agricoles mises en œuvre dans de nombreux pays du Tiers-monde. Ce grand pédagogue n’avait pas hésité à présenter sa candidature aux élections présidentielles de 1974 pour attirer l’attention des Français sur l’impasse dans laquelle nous conduit la société de consommation en général et certaines pratiques agricoles en particulier.

Quarante ans plus tard, un de ses successeurs à la tête de la même chaire d’agronomie comparée dans ce qui est devenu entre temps AgroParistech, également expert auprès de nombreux organismes internationaux dont la FAO et la Banque mondiale, lance à son tour un véritable cri d’alarme quant aux inepties qui caractérisent nos politiques agricoles tant au Nord qu’au Sud de la planète. « Famine au Sud, malbouffe au Nord », tel est le titre de son ouvrage, paru en 2012 aux éditions  NiL et paru relativement inaperçu aux yeux des médias.

Blog40_Ph1

Ce titre est révélateur des liens étroits qui existent entre ces deux espaces désormais globalisés. Notre agriculture, fortement mécanisée, excessivement consommatrice d’intrants chimiques et largement subventionnée, détruit l’environnement, menace notre santé et celle des agriculteurs, tout en provocant, par l’exportation à bas prix de nos excédents de production, une concurrence qui détruit les exploitations agricoles dans les pays du Sud, alimentant paradoxalement la malnutrition et l’émigration…

Marc Dufumier n’est bien évidemment pas le premier à faire ce constat et à expliquer les effets pervers de cette course à la mécanisation et aux intrants chimiques qui nous conduit droit dans le mur. Pourtant, ce petit livre, pédagogique et convaincant, est d’une telle limpidité que sa lecture devrait être recommandée à tous les décideurs politiques et à tous les citoyens qui se préoccupent un tant soit peu de l’avenir de l’humanité ! A l’heure où l’on décide des évolutions de la Politique agricole commune pour les années 2014-2020 (laquelle PAC consomme au passage 40 % du budget européen, une paille !), alors que la qualité des eaux, dans les rivières mais aussi dans les nappes souterraines, est de plus en plus menacée par les nitrates et les pesticides d’origine agricole, il est en effet étonnant que des sujets aussi cruciaux ne fassent pas davantage débat au sein de notre société.

Or le livre de M. Dufumier ne se contente pas de constater les failles du système existant mais il détaille les stratégies alternatives qui devraient être mises en œuvre pour sortir de ce processus mortifère. A ses yeux, la voie du salut passe par le développement de l’agro-écologie, seule capable de garantir à long terme, au Nord comme au Sud, des rendements conséquents dans un environnement préservé, avec une économie de proximité riche en emplois et une nourriture de qualité pour tous.  Contrairement à ce que soutiennent les puissants lobbies des industries chimiques et agro-alimentaires, l’agriculture biologique conduite de manière intelligente n’est pas un doux rêve d’écologique attardé comme l’expose de manière argumentée et convaincante, cet expert mondialement reconnu des systèmes agricoles. Serons-nous capable d’entendre son message ?

 LVLutinVert1Small

Étiquettes : , , , , ,

5 Réponses to “Politique agricole : le cri d’alarme d’un agronome engagé.”

  1. Serions-nous trop nombreux sur Terre ? | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] alimentaire, la viande nécessite beaucoup plus de ressources que des céréales. L’agronome Marc Dufumier ne dit pas autre chose en expliquant qu’un être humain a besoin de 200 kg de céréales par an […]

  2. Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] mondial. Pas sûr que tous les agronomes qui, à l’instar de René Dumont jadis ou de Marc Dufumier, qui s’inquiètent depuis des décennies des dérives de l’agriculture mondiale, […]

  3. Ressources en eau : le rapport secret de Nestlé… | Résistance Inventerre Says:

    […] agricole mondial. Pas sûr que tous les agronomes qui, à l’instar de René Dumont jadis ou de Marc Dufumier, qui s’inquiètent depuis des décennies des dérives de l’agriculture mondiale, partagent les […]

  4. Politique agricole : la tentation helvète… | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] discours que tenait l’agronome René Dumont dans les années 1970, ou l’un de ses successeurs, Marc Dufumier, dans les années 2000… Un concept typiquement altermondialiste, en droite ligne des […]

  5. La finance au secours du climat ? | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] de formation, cet économiste est un disciple de René Dumont, persuadé depuis toujours que le Monde ne peut se développer de manière harmonieuse sans […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :