Les banques inquiètes…?

by

Les banques inquiètes de l’action lancée par Cantona

Les banques belges sont inquiètes après l’appel lancé par la réalisatrice belge Géraldine Feuillien, 41 ans, invitant les personnes à retirer tout leur argent des banques le 7 décembre. « Cet appel peut de nouveau poser des problèmes aux banques », affirme mercredi dans Het Nieuwsblad et De Standaard la fédération du secteur financier, Febelfin.

 En France, l’ancienne star du football et désormais acteur Eric Cantona a appelé chacun à vider son compte bancaire. La Bruxelloise Géraldine Feuillien a repris l’idée de Cantona pour « piller » les banques. Avec quelques amis, elle a développé le site www.bankrun2010.com. Elle veut réunir autant de personnes que possible afin qu’elles aillent retirer tout l’argent de leur banque le 7 décembre. Géraldine Feuillien pense que près de 15.000 personnes vont participer à cette action en Belgique et en France.

Les banques en Belgique sont totalement opposées à cette initiative. « Cette action peut déstabiliser notre système financier qui est fragile », a réagi Michel Vermaerke, administrateur délégué de Febelfin, la fédération du secteur financier.

« Certaines institutions bancaires en Belgique ont dû être sauvées par le gouvernement en raison des conséquences de la crise du crédit. Un tel sauvetage ne doit pas être réitéré car il est très coûteux », a insisté Michel Vermaerke qui espère que les auteurs de cette initiative ne vont pas passer à l’action.

Retirez tous votre argent des banques », exhorte Cantona

« S’il y a 20 millions de gens qui retirent leur argent, le système s’écroule (…) La révolution se fait par les banques »: une vidéo d’Eric Cantona, sur le web depuis début octobre, suscite un buzz croissant avec un appel à vider chacun nos comptes bancaires.

« Pour parler de la révolution, on va pas prendre les armes, on va pas aller tuer des gens. Il y a une chose très simple à faire (…) Le système est bâti sur le pouvoir des banques. Donc il peut être détruit par les banques », y explique doctement l’ancienne star de Manchester United.

« Au lieu d’aller dans les rues faire des kilomètres (pour manifester), tu vas à la banque de ton village et tu retires ton argent », propose l’ex-star du ballon rond reconvertie dans le cinéma et le théâtre, dans cette vidéo.

Réalisé pendant un entretien au journal régional Presse Océan, le clip sous-titré en plusieurs langues a été visionné par plusieurs dizaines de milliers de personnes. « Et s’il y a 20 millions de personnes qui retirent leur argent, le système s’écroule: pas d’arme, pas de sang, rien du tout. A la Spaggiari », dit-il avec un sourire ironique en faisant référence au truand Albert Spaggiari auquel a été attribué le « casse du siècle » d’une banque à Nice en 1976.

« Trois millions, dix millions de gens et là il y a une vraie menace. Et là il y a une vraie révolution. La révolution se fait par les banques », poursuit le footballeur, parrain d’une campagne de la fondation Abbé Pierre sur le « mal-logement » en France.

L’appel de « Canto », qui date du 6 octobre, a donné des idées à des internautes qui ont attiré l’attention de la presse internationale en le relayant via YouTube et Facebook.

Sur une page du réseau social, quelque 12.000 personnes affirment vouloir participer à l’événement spécialement créé « Révolution ! Le 7 décembre, on va tous retirer notre argent des banques ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :