Les Cigales

by

Elles accompagnent nos jours d’été, souvent nous réveillent au petit jour…..mais que savons-nous de ces animaux qui font la réputation de notre belle Provence ?

Allez visiter le superbe site http://www.cigale.info/ d’où sont tirées les quelques informations qui suivent. Vous y verrez de superbes photos mais aussi de multiples informations sur nos amies tant décriées par Jean de la Fontaine.

Quelques infos :
– Plus de 4500 espèces de cigales existent de par le monde. Le Sud de la France en compte une vingtaine.
– Les cigales – du latin «cicada» et de la famille des homoptères – vivaient déjà il y a 265 millions d’années sur l’actuelle Russie. A titre de comparaison, le premier homme est apparu il y a seulement 3 millions d’années…
– C’est l’insecte le plus bruyant de la planète (livre des reccords)
– Les cigales vivent de quatre à six ans sous la terre sans jamais voir le soleil, suivis de trois à quatre semaines à l’air libre en été. Après, elles meurent.
– En Amérique du Nord existe une espèce dénommée « Tibicina septendecim » qui doit rester jusqu’à dix-sept ans sous la terre, avant de voir le premier rayon de soleil.
– Toutes les cigales meurent avant la froide saison. Personne n’a jamais vu ni entendu une cigale chanter en hiver. Seuls subsistent par endroits leurs exuvies, sorte de vieille mue accrochée aux arbres.
– C’est aussi le seul insecte à avoir les ailes en forme de «toit» au repos.
– Ces insectes – larves ou adultes – se nourrissent exclusivement de sève ; de sève d’arbres, de végétaux ou de racines ; de rien d’autre. À l’état larvaire ou adulte, elles disposent d’une trompe ou rostre. C’est une sorte de seringue effilée très dure, qu’elles plantent dans diverses racines ou végétaux, pour se délecter de leur sève. Ainsi se nourrissent les cigales… et bien entendu, ni mouche ni vermisseau… comme monsieur de La Fontaine a bien voulu nous faire avaler dans sa fable «La cigale et la fourmi»! La bouche d’une cigale ressemble aux pailles pour boire du soda, une grosse paille, dure comme une seringue, faisant partie du visage.
– Il est intéressant de préciser que de tous les insectes piqueurs-suceurs existant de par le monde, la cigale est la seule à ne pas occasionner de dommages à la plante piquée !
– Chaque femelle pond jusqu’à 400 œufs dans des brindilles de toutes sortes. Elle dispose pour cela d’une tarière, sorte d’aiguille creuse – comme une seringue – destinée à pondre ou à injecter sa descendance à l’intérieur de rameaux divers.
– Les bébés cigales ne naissent ni dans les choux ni dans des balluchons rouges à pois blancs, portés par d’infatigables cigognes. Non ! elles naissent plutôt à l’intérieur de brindilles et de rameaux en tous genres
– Aucune femelle ne chante… mais ont de bonnes oreilles pour se laisser attendrir par les mâles qui eux, s’en donnent à cœur joie.
– Le chant est l’apanage exclusif du mâle. On le reconnaît facilement à ses deux étouffoirs, comme deux grosses écailles disposées de part et d’autres sous son ventre que la cigale femelle ne possède pas.
– On dit que la cigale (mâle) cymbalise, craquette ou stridule.
– Le système du chant de la cigale pourrait grossièrement se comparer au couvercle d’une boîte de conserve qui serait légèrement bombé. En appuyant dessus, il se produira un son sec et claquant quand la tôle passera du concave au convexe. Les mâles possèdent un «instrument» un peu similaire, et tirent sur ce «couvercle» à l’aide de plusieurs muscles… jusqu’à 900 fois par seconde.
– Le ventre des mâles est vide, comme l’intérieur d’une guitare… pour mieux servir de caisse de résonance. A contre jour, on peut voir le soleil à travers son ventre.
– En dessous d’environ vingt-deux degrés, leurs cymbales (le couvercle de la boîte de conserve) perdent de leur souplesse. C’est pourquoi, les cigales sont muettes quand il pleut ou quand le temps se rafraîchit.
– De moins en moins de cigales chantent dans le midi de la France. Les responsables : la pollution des terres ; le défrichage des garrigues dû aux plantations de vignes ; les incendies criminels…

Des cigales en Alsace ?
Et pourquoi pas des poules avec des dents ? Et bien, vous n’y êtes pas du tout ! Contrairement aux idées reçues, la cigale ne chante pas que dans le Midi de la France. Vous en trouverez notamment en Alsace, en Lorraine, en Auvergne, en Picardie, dans le Poitou, en Haute-Loire, dans l’Allier, dans le Puy de Dôme, le Cantal, les Charentes… en gros, un peu partout en France. Une étude d’envergure a également été menée en Suisse où plusieurs centaines de spécimens ont été identifiés par leur cymbalisation.

Publicités

2 Réponses to “Les Cigales”

  1. Chez les fourmis aussi, certains se la coulent douce… | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] à sa cousine la cigale, la fourmi est travailleuse, bien que peu prêteuse : l’affirmation va de soi, fermement […]

  2. Comment lutter contre les moustiques ? | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] le retour des beaux jours et l’arrivée des cigales, ce sont aussi les moustiques qui s’en donnent à coeur joie, et parmi eux le redoutable […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :