Une piste cyclable à Carnoux ?

by

Et si les enfants étaient plus clairvoyants que les adultes quant à l’avenir de notre commune ? Dans le cadre d’un atelier animé par l’Office municipal des sports au titre des multiples activités périscolaires proposées aux enfants de l’école Frédéric Mistral, des enfants de Carnoux se sont interrogés sur la question des transports et des déplacements dans la ville. Ils se sont pris au jeu et on mené des enquêtes sur la manière dont les carnussiens se déplacent, en particulier pour les trajets quotidiens vers l’école. Ils ont ainsi découvert sans surprise qu’une forte majorité de ces déplacements, même sur de très courtes distances, se font en voiture. Pourtant, Carnoux fait partie des communes les moins étendues de France et la plupart de nos déplacements quotidiens ne dépassent pas quelques kilomètres !

Cyclistes..A vos risques et périls....!

Cyclistes..A vos risques et périls….!

Poussés par leur curiosité naturelle et conscients de l’impact très négatif de ces multiples déplacements motorisés sur notre environnement quotidien en termes de bruit, de danger, de pollution atmosphérique, de gaspillage de ressources énergétiques non renouvelables et de stress lié aux encombrements, nos enfants se sont interrogés sur les raisons de cette priorité accordée à la voiture dans notre commune. Carnoux est un point de passage obligé pour tous les habitants de l’Est marseillais, d’Auriol à La Ciotat, qui rejoignent les quartiers sud de Marseille par le Col de la Gineste, ce qui génère un flux de voitures, estimé il y a déjà plusieurs années de cela à 17 000 véhicules par jour. Du coup, il a été nécessaire d’élargir au maximum la rue principale qui coupe en deux la commune, en réduisant autant que possible la largeur des trottoirs et en matérialisant un terre-plein central qui sépare les deux voies de circulation pour limiter les accrochages. Il en résulte que se déplacer à pied ou en bicyclette le long de cette rue principale où l’on se fait frôler par les voitures devient par endroit particulièrement périlleux et est inconcevable lorsqu’on est accompagné de jeunes enfants.

Face à ce constat et plein d’enthousiasme, nos concitoyens en herbe se sont interrogés sur des alternatives et se sont dit que créer une piste cyclable traversant la commune permettrait déjà de résoudre une partie du problème en facilitant les déplacements à vélo, à la fois pour les habitants de Carnoux dans leurs mouvements quotidiens, mais aussi pour les très nombreux cyclotouristes qui passent par ici. Prenant leur rôle très au sérieux, ils ont imaginé un tracé réaliste pour ce projet de piste cyclable, depuis les Barles jusqu’à Carpiagne. Du coup, des parents d’élèves et des enseignants de l’école ont commencé à s’intéresser à ce projet qui prenait corps. Une consultation a été lancée qui a recueilli plusieurs centaines de signatures sur la commune et une délégation a souhaité rencontré le maire pour lui faire part de ce projet qui semblait rencontrer un fort assentiment parmi la population.

Malheureusement, la réaction du maire n’a pas été à la hauteur de l’enthousiasme de ses jeunes administrés et le projet a été renvoyé aux calendes grecques, en attendant que soient réalisés les travaux jugés prioritaires de restructuration du centre ville de Carnoux. Ensuite, d’ici quelques années et si le projet de piste cyclable s’avère encore faisable, une fois le contre ville remodelé, alors il sera peut-être temps de saisir la Communauté urbaine pour commencer à y réfléchir. En attendant, il est préférable de remiser son vélo au garage et vive les déplacements en voiture dans notre bonne ville de Carnoux !

L. V. LutinVertPetit

Publicités

Étiquettes : ,

5 Réponses to “Une piste cyclable à Carnoux ?”

  1. Des vélos gros comme des autos | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] la piste cyclable que nous appelions de nos vœux il y a cinq ans déjà n’a toujours pas vu le jour en dehors d’un petit tronçon de quelques centaines de […]

  2. A Carnoux, l’âne du développement durable… | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] ville où les déplacements en vélo ne sont prévus que sur un court tronçon le long du mail et dont le reste de la traversée relève […]

  3. Carnoux : petit conseil avisé d’un citoyen vigilant… | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] elle reste très chaotique ailleurs et la vie du piéton carnussien, comme celle de son collègue cycliste, ne tient souvent qu’à un fil face à ce flot incessant de voitures qui traverse […]

  4. Les Marseillais n’aiment pas pédaler pour aller au travail… | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] routes de campagne ! Le retard colossal pris par les communes en matière d’aménagement de pistes cyclables est sans doute un des facteurs expliquant ce moindre usage du vélo en ville, de même sans doute […]

  5. La piste cyclable enfin prolongée à Carnoux | Cercle Progressiste Carnussien Says:

    […] 2009, un des premiers articles de ce blog plaidait déjà en faveur de la réalisation d’une piste cyclable dans la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :